Le seigneur du Moyen-Age

1)    Le seigneur

 

 

Qui est le  seigneur ?

Le seigneur est le maître, il juge, commande, protège ceux qui habitent dans la seigneurie. Le seigneur a le pouvoir sur les chevaliers et les paysans. Le possesseur d’une seigneurie porte le nom de seigneur. Il peut-être un individu mais aussi une abbaye*, ou un ordre militaire. Le domaine royal représente les seigneuries du souverain. Il peut posséder des terres, alors il est appelé seigneur foncier, et ou il peut-être un seigneur banal qui a le droit de Ban*.

 Son pouvoir.

Au moment où l’Europe est divisée, le pouvoir des rois est limité. Les guerriers ou les grands possesseurs de terres qui peuvent protéger les habitants de petits territoires deviennent petit à petit des seigneurs.

Le vassal

            Un vassal est un compagnon d’arme au seigneur, où il jure fidélité et obéissance.  Le vassal doit au seigneur : une aide militaire s’il y a une guerre, l’aide pour le mariage du fils du roi, l’aide pour le mariage de la fille du roi ; aider le seigneur à payer la rançon si il se fait emprisonner et le conseiller. En échange, le seigneur doit au vassal un fief* Si le vassal trahit son seigneur en allant vers un autre seigneur, il est considéré comme félon. Alors, le seigneur  lui reprend son fief*. Si il ya une guerre le vassal ira vers le seigneur qui lui donne le plus de terres.

 

2)    Son  mode de vie.

La journée du Seigneur :

A l’aube, en haut du donjon, les trompettes sonnent le réveil. On se lève tôt au Moyen âge,  surtout à la belle saison. Le serviteur du seigneur entre dans sa chambre et le réveille en agitant son oreiller. Les servantes de la châtelaine*, le réveille doucement à leur tour. Après avoir mis sa chemise, ses chausses (grande culotte) et ses  braies (pantalon), le seigneur se lave dans une cuve d’eau parfumée, puis il fait une courte prière devant son oratoire* et finit de s’habiller en se mettant la cotte*, le surcot, et le manteau. La maisonnée, c’est-a-dire, le châtelain, sa femme, leurs enfants, les seigneurs et les domestiques se dirigent alors vers la Chapelle du château pour assister à la messe. C’est une coutume générale qui se renouvelle tous les matins chez les seigneurs. Après un bon petit déjeuner, les seigneurs commencent leur journée de travail.

Des heures entières consacrées au gouvernement.

Le seigneur écoute, délibère, prend conseil, et décide. Il distribue les tâches et les ordonne. Il s’informe de la marche des travaux en cours. Pour mieux se rendre compte, il va sur les chantiers où travaillent les ouvriers et visitent les dépendances : cuisine, cave, écuries et chenils.

Le déjeuner.

La grande salle  était emménagée pour le repas. Les domestiques apportaient des tréteaux* pour monter la table en U. Les couverts sont tous mis du même coté. Les repas sont longs et durent parfois plus de deux heures. Après le déjeuner on fait la conversation. Mais bientôt les trompettes sonnent à nouveau, et les activités reprennent.

La chasse, un plaisir …  un besoin.

L’après midi, le grand événement… la chasse, les seigneurs y sont très attachés c’est pour cela qu’ils y sont souvent. Elle a lieu presque tous les jours même par mauvais temps. Avant, autour des villages il y’avait des bois et des terres pas cultivées, qui contenaient des animaux (lièvres, sangliers, ours …) Ils entretiennent des chiens faits pour chasser le gibier. Les seigneurs possèdent des faucons dressés eux aussi, mais pour la chasse au vol. Ces faucons sont emmenés de partout, même à l’église pour la messe. Quelques heures après, fatigués mais heureux, les chasseurs reviennent .